Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
08 Feb 2005

Maria remporte le tournoi de Tokyo et s'envole vers Paris...

Publié par Arbo  - Catégories :  #Masha (MisSharapova)

Congratulations Masha ! Maria Sharapova a remporté dimanche 6 février le tournoi de Tokyo en s'imposant 6-1 3-6 7-6 contre Lindsay Davenport.

Maria est maintenant en route pour Paris afin de disputer son 1er Open Gaz de France. Exempte du 1er tour, elle rencontrera jeudi au 2nd tour Tatiana Golovin (1/2 finaliste l'année dernière) victorieuse de Severine Beltrame ce mardi.

[Open gaz de france live]

Extrait de l'article présentant Masha : 

Après une formidable saison 2004, Maria Sharapova va débarquer à Coubertin pour la première fois. Des premiers pas sur les courts du stade parisien qui seront très suivis, tant la jolie Russe est devenue un phénomène depuis son éclosion au haut niveau.
L'an dernier déjà, Maria Sharapova avait alimenté les conversations sur le circuit. Beaucoup en parlaient avec admiration, d'autres avec modération, échaudés par des tas de virtuoses annoncés qui sont finalement restés des éternels espoirs. Oui, mais voilà, les sceptiques ont dû se rendre à l'évidence. Une petite année plus tard, Maria Sharapova est déjà une star.

Gagner Wimbledon à 17 ans et deux mois ne peut être assimilé à un accident. Confirmer en devenant la première Russe à s'adjuger le Masters, alors qu'elle découvrait cette grand-messe annuelle, n'est que la preuve d'un rare talent. Deux triomphes, acquis avec panache contre Serena Williams, qui l'ont propulsée au quatrième rang mondial pour sa seconde saison pleine sur le circuit. Epoustouflant. Ajoutez-y trois autres titres glanés cette année (Birmingham, Séoul, Tokyo), un quart de finale à Roland-Garros et vous comprendrez que cette promotion express n'est aucunement usurpée.

Comme prévu, la jeune et belle Russe a donc défrayé la chronique. Mais sur le court, pas en dehors. De par ses résultats, elle a anéanti les raccourcis faciles avec l'une de ses célèbres aînées. Maria Sharapova n'est pas qu'un simple phénomène de marketing, presque de société, qui affole les sponsors et les publicitaires. C'est surtout une joueuse inouïe, puissante et féline, féroce dans le combat sans jamais ébrécher sa féminité, aux nerfs solides malgré une expérience somme toute limitée.

Mais les prodiges apprennent vite. Nick Bollettieri, qui l'a vue débarquer dans son académie alors qu'elle avait neuf ans, pourrait en attester. Ce passage dans le temple de la formation américaine lui a donné les armes pour s'inscrire dans la durée. Demi-finaliste du dernier Open d'Australie après avoir manqué trois balles de finale (face à Serena Williams), Maria Sharapova a idéalement entamé l'année. Un vent de Sibérie va donc souffler sur Coubertin. Un vent de fraîcheur et de grâce. Attention, ça va décoiffer !

Commenter cet article

Archives

À propos

Toutes les news BAM !!! Retrouvez tous les concerts des meilleurs groupes rock-indés sur Bordeaux et Paris.